Val de Boutonne Foot 79 : site officiel du club de foot de Brioux sur Boutonne - footeo

ARTICLE DE LA NR

7 février 2018 - 10:37

Un outsider inattendu

Publié le 07/02/2018 à 04:55| Mis à jour le 07/02/2018 à 04:55

  L’équipe première réalise une saison plutôt intéressante d’un point de vue sportif.

L’équipe première réalise une saison plutôt intéressante d’un point de vue sportif.
© (Photo dr, Val de Boutonne)

L’équipe fanion du Val de Boutonne FC, actuelle deuxième en Division 2, réalise une saison enthousiasmante après un dernier exercice plutôt compliqué.

  Né en 2008 de la fusion entre les clubs des communes de Brioux-sur-Boutonne et de Secondigné-sur-Belle, le Val de Boutonne FC vit une saison sportive presque inattendue pour son équipe fanion.
En effet, après une saison dernière très difficile et un maintien acquis lors de la dernière journée avec un nul ramené d’Aiffres, les Sud Deux-Sèvriens occupent actuellement la seconde place de la poule sud de deuxième division, avec un match en retard sur leurs poursuivants.
Un nouvel état d’esprit Jean-Claude Jové, coresponsable de l’équipe, s’avoue lui-même surpris de ce départ réussi. « Avec un nouveau staff et une dizaine d’arrivées pour autant de départ à l’intersaison, nous partions dans l’inconnue et sans ambition particulière. L’essentiel pour le club était de ne pas revivre la saison passée et nous avons ciblé le recrutement sur des joueurs dotés d’un bon état d’esprit, qui se sont fondus dans les différents groupes. »
Ce début de championnat réussi, ainsi qu’une belle performance en Coupe Nouvelle-Aquitaine, où les Boutonnais sont passés tout près de l’exploit face à La Rochelle (R2, 3-4), pourraient élever les objectifs, mais le technicien préfère jouer la prudence. « Le groupe n’est, à mon avis pas, plus fort que celui de l’an passé, mais l’état d’esprit a changé et joue clairement sur nos résultats, apprécie-t-il. Nous jouerons le meilleur classement possible, mais il faut garder les pieds sur terre, car la réserve de Saint-Florent, composée de jeunes au fort potentiel auxquels s’ajoute régulièrement Jean-François Rivière et son talent, tout comme le Pays Maixentais, me semblent mieux armés. »
Jean-Claude Jové est aidé dans sa tâche par le salarié du club de Saint-Florent Rodolphe Sarrieau, qui apporte sa grande connaissance du football et qui n’est sûrement pas étranger au bon début de saison de l’équipe. Après six mois, le technicien livre ses impressions. « Les dirigeants m’ont contacté en juin dernier pour me proposer de coentraîner l’équipe fanion, et en accord avec mon président et employeur à Saint-Florent, j’ai accepté pour acquérir une expérience d’entraîneur de sénior que je ne possédais pas, autant que pour le côté affectif que je porte à ce club, souligne-t-il. Un groupe de 17 à 18 joueurs alimente l’équipe 1 et mon seul regret réside dans le faible investissement des autres licenciés aux entraînements qui engendre des résultats décevants pour nos réserves. » Résultat de recherche d'images pour "la nouvelle république"

Commentaires

Aucun événement

LIENS UTILES